Posts Tagged ‘ Compressport ’

Ce que Compressport peut faire pour nous

Tous les athlètes non-professionnels et autres sportifs du dimanche, quelles que soient leurs ambitions, partagent une même préoccupation : trouver du temps en suffisance pour s’entraîner.

Expert-e-s en gestion du temps, notre agenda est un puzzle auquel nous travaillons sans cesse. Pas de place pour le vide. Nous jonglons avec nos obligations professionnelles, les activités familiales, nos tâches domestiques. Et notre entraînement.

Dès lors, plutôt que le volume, nous privilégions la qualité et la spécificité. Les séances longues et peu intenses s’effacent devant les entraînements à haute intensité. Les « hard sessions ». Celles qui, en principe, devraient être suivies de récupération.

Que celles et ceux qui ont la possibilité de faire une sieste après un entraînement qui vous laisse sur le carreau lèvent la main ! C’est bien ce que je pensais… On enchaîne avec le boulot, les enfants, les courses, la lessive, parfois même un peu de vie sociale. Efficience maximale, repos minimal.

Cette efficience a un coût. Une séance d’intensité sur un organisme fatigué sera moins profitable; il faut de la fraîcheur pour dépasser ses limites ! Sinon, les conséquences ne se feront pas attendre : performances décevantes (au mieux) ou blessure (au pire).

Et c’est là que Compressport intervient. Pas d’oreiller magique, mais des textiles qui se glissent de plus en plus dans la vie des sportifs. Et ce n’est pas par hasard.

Les Full Legs, bien qu’elles ne remplacent pas un massage, laissent les jambes légères si elles sont portées durant quelques heures après une sortie exigeante et permettent ainsi de rapprocher les entraînements.
Les Full Socks sont un must. Vous travaillez debout ? Vous travaillez assis ? Vous pendulez en train ou en voiture? Portez-les si vous envisagez un entraînement en fin de journée ! (Ah non, si vous êtes en jupe ça ne va pas, en escarpins non plus. Par contre pour un voyage en avion c’est indispensable). Et après l’entrainement, si vous n’avez pas de Full Legs, portez-les aussi, à moins que vous puissiez vous glisser sous la couette pour une vraie récupération.
Encore un mot sur les R2, ces manchons de compression qui ont la bonne idée d’exister en une multitude de couleurs. Je les porte pour limiter les (micro-)blessures durant la course à pied. C’est un peu contre-productif, au fond, car le but de l’entraînement est justement d’entamer l’organisme, qui va ainsi devoir se renforcer. Mais pour se renforcer, il lui faut du temps : des sorties dites de « récupération » – longues et lentes, et du repos… et le temps, c’est la denrée manquante. Mieux vaut donc, à mon avis, limiter les dégâts et faciliter ainsi le processus de régénération.

Evidemment, Compressport ne remplace pas une bonne nuit de sommeil, ni un massage effectué par quelqu’un de compétent. Compressport ne négocie pas un taux d’activité allégé avec votre boss, et ne surveille pas les devoirs des enfants. Mais Compressport, à mes yeux, contribue à notre qualité de vie et nous aide à faire tout ce qu’on aime sans y laisser trop de plumes.

Advertisements
Advertisements
%d bloggers like this: